Exposition « VIVRE » Abbaye de Silvacane (La Roque d’Anthéron) du 14 juillet au 28 août 2018

Exposition « VIVRE » Abbaye de Silvacane (La Roque d’Anthéron) du 14 juillet au 28 août 2018

VIVRE IVRE DE MOTS extraits FRANCK MAUBERT 2018

Jean-Bernard Métais est artiste et vigneron. Heureux homme. Et ainsi, lorsqu’il observe avec science et amour son vin travailler, grandir et vieillir, quand il se penche sur son cuvier, il ne peut s’empêcher d’en fixer chaque étape avec son appareil-photo. Cela depuis quarante années. Et de fixer ainsi pour l’éternité, les moments fugaces de son évolution. Et de nous offrir ce que son objectif a saisi. Ses tondos sont autant de clichés d’une fragile beauté. Chaque oeuvre, chaque vision est unique. Autant de regards, autant de microcosmes, de micro-mondes à explorer. Chacun d’entre nous découvrira dans ces mystères de l’élevage du vin, dans ces abîmes insoupçonnés un peu de soi. Il y a de l’amour, beaucoup d’amour dans ses photographies. Et c’est cela qu’il invite à partager, à transmettre, son regard sur l’évolution de son vin. Ce qui, avons-le, est peu banal. Jean-Bernard Métais se passionne tout autant pour les mots, aussi. Rabelais, son voisin de coeur, et ses mots gelés est son mentor. Il s’arrange avec les mots, les conduit vers d’autres cieux, les métamorphose en mot-valise. « VIVRE » par exemple. Son breuvage délicat et subtile se faufile dans ses mots figés dans la transparence du verre. Nous entendons ses paroles, ses mots respirer d’une autre manière. L’esprit circule dans ses fluides d’amour.

Franck Maubert 2018

 
Jean-Bernard Métais est un magicien du vin et un artiste à haute teneur
spirituelle, C’est un personnage atypique, hors école. Il développe depuis
plus de quatre décennies une oeuvre tenace, minimaliste et sensuelle.
Dans toute son oeuvre, Métais explore et matérialise le temps qui passe.
Voyageur insatiable, cet homme pour qui le monde est son jardin,
s’intéresse inlassablement aux lieux et aux êtres qu’il rencontre.
Le vieillissement des choses, le monde en mutation sont scrutés au
quotidien par cet artiste têtu. A travers son oeuvre au long cours nous
trouvons entre autres, ses étranges photos de fond de cuves des vins qu’il
vinifie depuis plus de quatre décennies. Chaque année, avec le même
cadrage rigoureux, il capte cette vivace nature vineuse qui déroule son
irrémédiable programme.
Sans crier gare, chaque cliché est un monde en soi, un instant de vie
secrète et mystérieuse qu’est l’alchimie du vin en gestation.
Dans ce somptueux écrin minéral Cistercien de Silvacane, les photos de
Metais fascinent, elles nous montrent une scène étrange, chaque cliché
semble habité d’une vie autonome. Ces fonds de cuve nous regardent à
travers leurs iris cellulaires magnétiques et multicolores comme des êtres
vivants.
CyrilLE Putman 2018
—————————–
Jean-Bernard Métais is a magician with wine and a highly spiritual artist. He is an
atypical individual, out of the box. For more than 40 years, he has been developing
his own tenacious, minimalist and sensual body of work. In everything he creates,
Métais explores and materializes the passing of time. An insatiable traveler, this
man who sees the world as his garden is tirelessly fascinated by the people and
places he encounters. The way things age and the way the world is changing are
scrutinized every day by this stubborn artist. Dotting the road of his long artistic path,
we find, among others, strange photos of vats of wine, which he has been growing
and making for over 40 years. Year after year, with the same rigorous framing, he has
captured the living nature of wine as its irremediable evolution unfolds.
Subtly expressive, each image is a world of its own, an instant in that secret and
mysterious life of the alchemy of wine in gestation. In Silvacane’s sumptuous
Cistercian mineral showcase, Métais’ photos are fascinating. They show us a strange
scene. Each photo seems inhabited by an autonomous life form. The bottoms of
these wine vats look out at us through their magnetic, multicolored irises as if they
were living beings.
CyrilLE Putman 2018

Laisser un commentaire